La Cour d’Appel de Varsovie dans son arrêt du 16 Décembre 2015 (jugement I ACa 142/15) révisant un premier jugement ordonnant la suppression d’un article du site web d’un journal a confirmé, que le rôle des autorités judiciaires ne peut mener à la falsification de l'histoire. Le retrait de la sphère publique de toute trace de la dite publications n’est pas admissible. Une forme adéquate serait de modifier les publications en ligne diffamatoires avec une note, un commentaire ou un lien pertinent à l'information sur l'issue de la procédure.